Le télésecrétariat : un peu d’histoire…

Le télésecrétariat : un peu d’histoire…

Les origines du télésecrétariat remontent aux années 80 quand des médecins ont proposé à leur secrétaire de travailler à distance via des transferts d’appel téléphonique au domicile de l’assistante. Comment ce service fonctionnait-il ? Comment a-t-il évolué et a pu devenir ce qu’il est en ce moment ?

Comment travaillait une secrétaire à distance ?

Une secrétaire à distance disposait d’un agenda papier, prenait les rendez-vous, et en donnait la liste au médecin en fin de journée. Et comme ce travail est fastidieux, les médecins ont pensé à investir dans des services de télésecrétariat. Certains médecins se sont ainsi regroupés pour partager les frais d’une même télésecrétaire et puis certaines télésecrétaires ont créé leur propre boite de télésecrétariat médical.

C’était le début de l’époque de la micro-informatique, notamment celle du minitel. Au fil des années, outre la création de télésecrétariat, les premiers logiciels de gestion d’agenda médical ont vu le jour  et se sont répandus petit à petit dans le domaine de santé. Les télésecrétaires se chargeaient de la gestion des rendez-vous sur informatique tandis que les médecins utilisaient le minitel pour récupérer les rendez-vous ou pour mettre à jour leur agenda « électronique ».

Naissance de la permanence téléphonique

Aujourd’hui, grâce à l’internet le service de télésecrétariat est devenu plus interactif, et ce sont plusieurs dizaines de milliers de médecins qui utilisent les services de télésecrétaires médicales. Ce service a rapidement attiré avec son évolution les professions libérales comme les avocats, les architectes, les artisans…Cependant ces professionnels n’avaient pas besoin de gestion d’agenda, mais tout simplement d’un accueil téléphonique humain et personnalisé, pendant leur absence. Ainsi est née la permanence téléphonique.

La mutation des années 90

Avec les années 90 le déploiement de la téléphonie numérique, les PABX (autocommutateurs) sont venus remplacer les vieux standards téléphoniques. Ce fut pour les entreprises l’occasion d’attribuer des lignes directes joignables de l’extérieur sans passer par la standardiste. C’est ce qui a permis au télétravail de connaître une croissance exponentielle et a ouvert un nouveau marché aidant les entreprises à bénéficier d’une multitude d’alternatives au concept de salariat classique dans le but de réaliser des économies et d’atteindre un niveau de productivité plus considérable.